Gestion des données personnelles

En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

A l’occasion de l’utilisation des site http://​fage.org, http://sos-parcoursup.fr par les formulaires, ainsi que les adresses de contact contact@fage.org, parcoursup@fage.org, mesdroits@fage.org, sosmaster@fage.org​, cnous@fage.org, cneser@fage.org, peuvent être recueillies, par accord explicite de l’utilisateur :

Nom, Prénom, Adresse de messagerie, université d’origine, académie d’origine, description de la problématique

,ainsi que tout autre document ou pièce jointe nécessaire au traitement de son dossier

En tout état de cause, la FAGE ​ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin d’accompagnement et d’assistance de services.

L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site fage.org​ l’obligation ou non de fournir ces informations.

Formulaires de contact

Les informations recueillies sur le site http://​fage.org, http://sos-parcoursup.fr par les formulaires, ainsi que les adresses de contact contact@fage.org, parcoursup@fage.org, mesdroits@fage.org, sosmaster@fage.org​, cnous@fage.org, cneser@fage.org sont envoyées par courriel pour réaliser des actions de support et de dépannage relatives aux services de défense des droits de l’association.

Ces informations sont envoyées par le protocole http.

Les informations sont conservées pendant 2 ans et sont destinées à ​l’ensemble de l’équipe nationale de la FAGE ainsi que l’équipe salariale​.Ces données sont les suivantes :

Nom, Prénom, Adresse de messagerie, université d’origine, académie d’origine, description de la problématique

,ainsi que tout autre document ou pièce jointe nécessaire au traitement de son dossier

Les données fournies sont stockées sur les boites mails des membres du bureau national de la FAGE et de l’équipe salariale qui réceptionnent les mails en direct ou via les formulaires du site​.

Ces données sont également conservées dans un tableur sur notre serveur​. Les appareils où ces données sont accessibles (téléphones mobiles et ordinateurs) sont protégés par un mot de passe.

Dans tous les cas, l’utilisateur peut refuser de fournir ses données personnelles. Dans ce cas, il ne pourra pas être accompagne et bénéficier de l’accompagnement de la FAGE.

Conformément à la loi « informatique et libertés », tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant en contactant :

Thomas AONZO

VP Orientation et Insertion Professionnelle – thomas.aonzo@fage.org

06 12 11 21 94

Aucune information personnelle de l’utilisateur du site http://​fage.org, http://sos-parcoursup.fr , ainsi que les adresses de contact contact@fage.org, parcoursup@fage.org, mesdroits@fage.org, sosmaster@fage.org​​, cnous@fage.org, cneser@fage.org ne sont publiées à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers.

Droit applicable et attribution de juridiction

Tout litige en relation avec l’utilisation du site http://​fage.org, http://sos-parcoursup.fr , ainsi que les adresses de contact contact@fage.org, parcoursup@fage.org, mesdroits@fage.org, sosmaster@fage.org sont soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

Les principales lois concernées

Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

Lexique

Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.

Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).